Les erreurs courantes concernant l’utilisation du défibrillateur et comment les éviter

La disposition d’un défibrillateur est importante, surtout dans les situations d’urgence. En effet, les crises cardiaques et infarctus se manifestent non seulement chez les personnes âgées mais également chez les jeunes. De ce fait, avoir un défibrillateur dans la trousse de secours pourra vous aider à sauver des vies. Cependant, chaque type de défibrillateur possède son propre mode de fonctionnement. Ainsi, il faudra éviter certaines erreurs pour un usage optimal.

Qu’est-ce qu’un défibrillateur ?

Un défibrillateur se définit comme étant un appareil servant à délivrer une décharge électrique suffisante pour pouvoir ranimer un patient. Ce choc électrique agit, en effet, pour résoudre une situation complexe issue d’une anomalie reliée au rythme cardiaque d’un patient. C’est la raison laquelle, il est indispensable d’en équiper les lieux publics tels que : 

A lire en complément : Comment perdre efficacement du poids ?

  • Les écoles et les établissements publics ;
  • Les aéroports ;
  • Les centres commerciaux ;
  • Les restaurants ;
  • Etc.

Dans la majorité des situations, ce sont toujours les médecins et le personnel soignant qui détiennent des défibrillateurs. Dans cette optique, ils vont se servir d’un défibrillateur manuel pour secourir une personne atteinte de crise cardiaque. Par ailleurs, les éléments indispensables dans ce domaine ce sont les innovations à venir dans le domaine des défibrillateurs.  Entre autres, nous pouvons distinguer le défibrillateur : semi-automatique, automatique externe et automatique implantable.

Quelles sont les erreurs courantes dans l’usage d’un défibrillateur ?

Dans le cas général, certaines erreurs sont à éviter lors de l’usage d’un défibrillateur. Pour assurer la sécurité du patient, il est important de vous en aviser. Voici, les deux erreurs courantes dans l’utilisation d’un défibrillateur la manière de les éviter.

En parallèle : Quelles sont les raisons de prendre des space cake au CBD ?

L’utilisation d’un défibrillateur dysfonctionnel

La vie d’un patient est précieuse. En outre, il suffit d’une petite erreur pour le perdre. Dans ce contexte, il est toujours important de s’assurer de l’état du défibrillateur. En effet, un appareil contenant des défaillances techniques peut mal fonctionner. De ce fait, vérifiez fréquemment que votre défibrillateur présente des plaques à induction et de électrodes capables de décharger le choc électrique nécessaire.

Dans le cas d’un défibrillateur implantable, il est essentiel d’évaluer constamment son état pour bénéficier d’un usage optimal. De ce fait, il est conseillé de s’informer des précautions à prendre lors de son portage.

 La méconnaissance du fonctionnement d’un défibrillateur

Le mode de fonctionnement d’un défibrillateur peut varier selon le type d’appareil utilisé. Ainsi, pour mieux vous préparer à toute circonstance, il est crucial de connaître le mode d’emploi de chaque défibrillateur. Comme mentionné plus, il existe plusieurs types de défibrillateur. Malgré que le défibrillateur manuel soit destiné aux spécialistes, il est tout de même important de s’aviser de son fonctionnement. En effet, il consister à déposer les électrodes sur le thorax d’un patient, régler l’intensité de la décharge électrique puis d’appuyer sur un bouton. Néanmoins, son usage par d’autres personnes n’est conseillé qu’en cas d’extrême urgence.

En outre, les défibrillateurs automatiques sont plus pratiques. Ils ne nécessitent, d’ailleurs que de quelques gestes de manipulation. Le défibrillateur automatique externe fonctionne, quant à lui, de manière automatisée. Il suffira de poser les électrodes sur la poitrine du patient. L’appareil va ensuite déterminer la décharge à libérer selon son trouble cardiaque.

Dans tous les cas, n’hésitez pas demander l’avis d’un spécialiste pour vous aider à sélectionner le défibrillateur le plus adapté à vos capacités.